Sèneçon jacobée

Le séneçon jacobée,  une plante toxique.                                                              

Le séneçon est une plante herbacée qui contient des substances toxiques provoquant de graves lésions du foie. Normalement peu attractive, il arrive que les chevaux en consomment dans les fourrages ou au pâturage, lors d’étés secs, quand la végétation devient plus rare. L’apparition des symptômes signe une intoxication avancée, souvent mortelle. Apprendre à (re)connaître cette plante permet ainsi de mettre en œuvre des mesures de prévention.

Frelon asiatique

Originaire du continent asiatique, Vespa velutina nigrithorax, occupe aujourd’hui la quasi-totalité des départements français.

Il est source de difficultés du fait de sa présence dans les zones urbanisées, mais également d’un point de vue environnemental, par la prédation qu’il exerce sur certaines espèces et notamment l’abeille domestique.

Très souvent confondu avec le frelon européen, certains critères permettent néanmoins de facilement l’identifier.

Vous pouvez signaler sa présence : https://www.frelonsasiatiques.fr

A lire : Guide frelon asiatique

Ambroisie

Le jeudi 18 juin 2015, pour la 4ème journée internationale de l’ambroisie, en partenariat avec le FREDON Auvergne, le Parc Livradois Forez et le contrat local de santé de Thiers-Ambert, la municipalité de Sermentizon a proposé une conférence à la salle des fêtes, une exposition et une séance d’arrachage.Toute la population de la commune est concernée car cette plante peut se retrouver sur différents lieux, en bord de chemin, de céréales, jardins et zones non cultivées.

Renseignements sur l’ambroisie : www.ambroisie.info  et ambroisie_plaquette3430.pd

Renouée du Japon

Reynoutria japonica, aussi nommée Fallopia japonica (en mémoire aux deux personnes qui l’ont décrite), est une plante pouvant atteindre 3 à 4 mètres de haut de la famille des Polygonaceae (plantes herbacées cosmopolites regroupant environ 1 200 espèces).

Très peu connue chez nous jusqu’il y a encore quelques décennies, voici que la renouée du Japon est désormais sur le devant de la scène en se classant dans le top 100 des plantes invasives les plus problématiques.

La chose étant faite, nombre d’expériences ont été menées pour lutter contre sa propagation et des plans de tous genres ont été élaborés dans bien des pays différents.

Et la renouée du Japon persiste malgré son titre d’invasive acquis de bon droit à travers l’arrêté du 24 avril 2015.