Compostage partagé

Territoire - Environnement

  • Qu’est ce que le compostage ?

C’est un procédé naturel de décomposition des déchets organiques (de cuisine surtout). En présence d’eau, d’air et au contact avec le sol, l’activité des micro-organismes du sol et des vers transforme ces déchets en un terreau fertile : le compost, un fertilisant pour le sol et les plantes.

  • Pourquoi composter ?

30% de nos poubelles se composent de déchets organiques et compostables. Grâce à ce geste, nous diminuons les déchets incinérés, leur transport sur les routes (moins de camions) tout en réduisant notre facture !

  • Qu’est ce qu’un site de compostage partagé ?

C’est un site où des bacs de compostage sont installés et où les habitants du bourg ou de villages apportent les déchets de cuisine et prennent en charge une partie de la gestion. La gestion se fait en partenariat avec les habitants, la commune et l’intercommunalité.

  • A quoi cela ressemble-il ?

Un site se compose de 3 types de bacs (chaque bac est d’1m3)

  1. Bac d’apport : pour déposer les déchets biodégradables ;
  2. Bac de structurant : pour stocker le broyat (copeaux de bois, feuilles mortes…) à ajouter aux déchets lors de chaque apport ;
  3. Bac de maturation : pour stocker le compost en cours de transformation.
  • Sous qu’elles conditions lancer un site ?

Pour qu’un site fonctionne, il faut :

  1. Un groupe d’habitants motivés,
  2. Un ou deux bénévoles pour gérer le site,
  3. Un emplacement d’environ 10m2
  • Quel est le rôle de chacun ?

Les utilisateurs du site :

  1. Déposent leurs déchets conformément aux consignes de dépôt
  2. Préviennent le guide composteur en cas de problème
  3. Participent ponctuellement à l’entretien du site ;

Et les guides composteurs veillent au bon fonctionnement du site. Avec l’aide des utilisateurs, ils retournent régulièrement le compost, le tamisent et le distribuent.

Pour les projets retenus sur la commune de Sermentizon, la Communauté de communes Thiers Dore et Montagne  :

  1. met à disposition gratuitement le matériel,
  2. aide à l’installation du site,
  3. forme les utilisateurs du site à la pratique du compostage,
  4. forme les guides composteurs, propose un accompagnement du site par un professionnel pendant 2 ans.
  • La règle des 3 « V »

Quelques gestes suffisent pour un bon fonctionnement du site !

  1. Varier (en diversifiant les apports)
  2.  Vérifier en maintenant une humidité suffisante (trop sec, la décomposition est limitée ; trop humide, des mauvaises odeurs  se dégagent)
  3.  Ventiler (aérer et brasser les déchets)

OUI

NON

Épluchures de fruits et légumes, fleurs fanées, marc de café, de thé, brisures de coquilles d’œufs, essuie tout.

Viandes, poissons, os, graisses, plastiques, coquillages, mégots, litières animales...